Les accessoires divers

Retour
Pare-soleil, visière ou casquette ou l'art et la manière de lutter contre l'éblouissement du soleil. G.H. et O.L.D proposaient cet élément en acier, libre au client de le peindre dans la teinte de sa carrosserie. Chez Albalyon, le Parasol était en Plexiglas "filtrant" les rayons ultra-violets et il se montait au moyen de 4 griffes se fixant sur les gouttières de jet d'eau.
Un dévie-mouches, très à la mode, censé protéger le pare-brise des projections et des moustiques. Il y eu de nombreux modèles fabriqué par D.E.F, Gergovia, Vibert-Tempest, A.R.A. ou Scintex (Everclean) comme on le voit ci-contre.

Frotte-trottoirs

Les antennes Frolix et Frolux servaient à se garer (au bruit), tant il est vrai que la visibilité n'était pas parfaite pour réussir un créneau. La différence entre ces deux modèles tenant simplement à leur degré de finition.

Sur les premiers modèles, il n'y avait pas de déflecteurs au portes AV. Du coup, un certain nombre de fabricants ont proposé des adaptations relativement simples à mettre en oeuvre. Qu'il sagisse du volet ventilateur de D.E.F., ou des volets Déviator des Ets Farnier, en passant par le déflecteur Dupré-Perrin ou l'aérateur intégral Circulator de Scintex, ces modèles d'ingéniosité étaient le plus souvent accompagnés de petits déflecteurs de pluie censés empêcher la pluie de pénétrer dans l'habitacle. Inefficacité quasiment garantie !
Des poignées de coffre DEF
Entourage de plaque de police G.H.
Souvent oublié pendant de nombreuse années par Peugeot, les accessoiristes ont fait preeuve d'imagination pour proposer des ensembles stop-clignotant adaptés à chaque auto. Ci-contre, le célèbre Ruby qui n'équipait pas que la 4CV mais pouvait également investir les ailes AR de la 203.
Catadioptre astucieuse remplaçant une banane de pare-chocs AR (modèle Robri).
Page 2